La low-cost easyJet stationnera trois Airbus A320 à Bordeaux dès le printemps 2018. Ceci lui permettra de lancer au moins cinq nouvelles routes, d’améliorer les dessertes existantes et de créer 110 emplois locaux.

L’aéroport de Bordeaux-Mérignac deviendra au printemps 2018 la sixième base française d’easyJet après Paris-Orly, Paris-Charles de Gaulle, Lyon, Nice et Toulouse. Alors que la compagnie est présente à Bordeaux depuis 2006, elle fait le choix de s’ancrer localement afin d’y accélérer son développement. « L’implantation bordelaise d’easyJet depuis plus de 10 ans, la maturité du marché, la fidélité de la clientèle locale et la politique d’investissement raisonnée de l’Aéroport de Bordeaux comptent parmi les raisons qui ont imposé Bordeaux comme choix d’implantation pour une base easyJet », a expliqué la compagnie aérienne dans un communiqué.

« Le lancement de cette base est synonyme d’un plus grand choix de destinations pour les Bordelais, d’amélioration du programme de vols pour les destinations plébiscitées localement et toujours avec une politique de tarifs abordables », a-t-elle également assuré.

Trois A320 seront stationnés à Bordeaux. « Les avions basés permettent des départs tôt le matin et des retours tard le soir », a rappelé Paul Personne, le directeur de l’aéroport de Bordeaux.

Seront ainsi créés plus de 110 nouveaux emplois directs, essentiellement de personnels de cabine et de pilotes, tous sous contrat français. Selon easyJet, le lancement des recrutements a déjà eu lieu et a reçu « un formidable accueil avec un très grand nombre de candidatures reçues démontrant l’attractivité de la ville et de sa région ».

La compagnie prévoit de lancer au moins cinq nouvelles lignes. Celles-ci seront révélées à la fin de l’année, quand commencera leur commercialisation. Une certitude, les nouvelles routes devraient mêler des destinations affaires et loisirs. Jusqu’ici, easyJet dessert 20 destinations depuis Bordeaux : en France, Bâle-Mulhouse, Lille, Lyon, Marseille et Nice; et à l’international, Amsterdam, Barcelone, Berlin, Bruxelles, Venise, Marrakech, Lisbonne, Genève, Bristol, Belfast, Liverpool, Londres-Gatwick, Londres-Luton, Glasgow et Porto. Avec la création de la nouvelle base, le nombre de vols par semaine va pratiquer doubler, augmentant de 180 à 320.

L’objectif d’easyJet est de passer à Bordeaux à plus de 2 millions de passagers par an en 2018 contre 1,7 millions en 2017. « Nous visons plus de 20 % d’augmentation de passagers annuels, confortant ainsi notre place de deuxième compagnie court-courrier en France et à Bordeaux », a précisé François Bachetta, le directeur d’easyJet pour la France.

Cette annonce confirme la place centrale de la France dans la stratégie d’easyJet. L’Hexagone demeure le premier pays d’implantation de la compagnie hors du Royaume-Uni. Au cours des cinq dernières années, easyJet a ajouté huit avions et lancé soixante-quinze lignes depuis et vers la France, ce qui lui a assuré, reconnaît-elle, « une croissance soutenue ».

fonte : http://laerien.fr/2017/10/23/easyjet-ouvre-base-bordeaux/